mercredi 25 mai 2016

Impudique Carole !

Nous étions à une fête entre amis il y a quelques jours, et c'est ce qui m'a donnée envie d'écrire ce nouvel article après avoir déserté notre blog pendant quelques mois.

Nous nous retrouvons sur une plage accessible uniquement par bateau avec un groupe d'amis. Nous sommes assez nombreux et il a fallu 3 ou 4 bateaux, des petits hors-bords, pour acheminer tout ce petit monde sur le site. Les bateaux restent ensuite ancrés à proximité de la plage.

Nous sommes arrivés en fin d'après-midi pour éviter les trop grandes chaleurs, sachant qu'il est prévu un pique-nique nocturne avec ensuite une rentrée de nuit au port.

Pour l'occasion Carole a revêtu une petite robe légère et a prévu un de ses maillots de bain que j'affectionne tant ... avec des petits nœuds sur les côtés.

Je la trouve particulièrement sexy dans ce maillot, surtout que son haut est un peu balconnet et qu'il n'est pas rare qu'un téton s'échappe. D'ailleurs à un moment, après la baignade, alors que Carole est en pleine discussion, une amie lui fait un petit signe pour lui faire comprendre qu'elle doit un peu réajuster son soutien-gorge ... Carole range alors délicatement son mamelon sans plus se formaliser.

La soirée  se passe bien : apéro et pique-nique sur la plage, alternance de discussions en tout genre et de baignade. 

A la nuit tombante, je remarque que Carole a repassé sa robe bien que la température reste des plus clémentes. J'en profite pour me rapprocher d'elle pendant qu'elle est en discussion avec une amie et passe innocemment ma main autour de sa taille. Les mouvements de sa poitrine ne laisse aucun doute en ce qui concerne le haut, mais avec ce geste anodin, j'ai ainsi la confirmation de ce que je pensais : elle est restait nue sous sa robe.

Je sais qu'elle n'aime pas conserver sur elle un maillot humide, c'est donc tout naturellement qu'elle a tout enlevé une fois sa robe remise. Même si je suis habitué à cela, quelque part je suis un peu émoustillé de la savoir ainsi autour de nos amis ... je pense que c'est la seule parmi toutes les femmes présentes à avoir osé cela, et je passe à plusieurs reprises à proximité d'elle pour lui effleurer innocemment les fesses que je sens libres sous le tissu léger de sa robe.

En fin de soirée, nous décidons de profiter d'un joli clair de lune - le ciel est bien dégagé avec quasiment une pleine Lune - pour faire un dernier plongeon. Nous nous retrouvons donc pour la plupart à patauger dans 1 mètre d'eau, Carole remettant son maillot pour l'occasion.

Suite à ce dernier bain, nous décidons d'un commun accord que le moment de rentrer est venu, et les hommes commencent à plier le camp tandis que les femmes rangent sacs et glaciaires. Nous nous chargeons alors de transférer tout cela dans les bateaux. C'est au moment de rembarquer tout le monde sur les bateaux que je retrouve Carole sur la plage, elle a de nouveau passé  sa robe. Même si je m'en doute, je me demande si elle a une nouvelle fois enlevé son maillot en dessous et si elle a éventuellement remis sa culotte. Pendant le chargement des bateaux, je me suis en effet aperçu que du fait de la marée les conditions ont un peu changé, et que si le débarquement des personnes s'est fait quasiment au sec, il va en être autrement pour l'embarquement. 

Chacun se dirige vers le bateau avec lequel il est arrivé; j'ai moi-même de l'eau quasiment à la ceinture et je me demande ce qu'il va en être pour Carole. Je lui dit qu'elle devrait se mettre en maillot car elle risque de mouiller sa robe, mais elle répond que celui-ci est dans un sac déjà chargé sur le bateau.

Elle s'approche alors de l'arrière du bateau en lançant à la volée un innocent "je suis à poil sous ma robe" et elle remonte celle-ci largement au dessus de sa taille pour éviter de la mouiller. Il n'y a alors plus aucun doute sur la légèreté de sa tenue. Avec l'éclairage efficace de la Lune, cela donne un spectacle des plus charmants, et un ami, la sentant peut-être dans l'embarras, se précipite pour rapprocher au plus prés le bateau tandis que Carole agrippe l'échelle fixée au tableau arrière.

J'assiste en spectateur à ce très joli tableau : Carole tentant tant bien que mal de retenir sa robe tout en grimpant l'échelle, les fesses à l'air. Notre ami, s'abstenant de tout commentaire déplacé, remplit son rôle de chevalier servant, mais ne perd pas une miette du spectacle qui lui est offert. Ce n'est d'ailleurs certainement pas le seul à avoir profiter de tout cela car les bateaux sont très proches les uns des autres. Nous avons cependant des amis discrets et bien élevés, et aucun ne fera d'allusion à cet "accident vestimentaire" comme on dit dans la presse people ! 

Je n'ai bien entendu pas l'occasion de sortir mon appareil pour immortaliser cette scène ... mais avec ces deux clichés retrouvés dans notre photothèque vous aurez néanmoins une idée assez précise du spectacle qui nous est offert par Carole :

de derrière
de face 



















Je dois bien reconnaître que tout cela me plaît, et a même tendance à m’émoustiller. J'apprécie particulièrement quand Carole se montre ainsi impudique en présence de tierces personnes.

Je l'avoue d'ailleurs assez vite à Carole assise à mes côtés tandis que le bateau est en route pour le port. Elle aussi s'amuse plutôt de la situation.

Le comble de l'histoire est que le bas de sa robe est, malgré tous ses efforts, complètement mouillé lorsqu'elle arrive à grimper dans le bateau  ... mais est-ce l'important ?

Cette petite anecdote, bien que plutôt anodine, nous a fait vivre un petit moment érotique bien agréable.


9 commentaires:

  1. Quel plaisir de vous relire à nouveau! Merci
    Paul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre fidélité malgré nos publications peu régulières.

      Supprimer
  2. je commençais à craindre que vous ayez délaissé votre blog pour ne publier que sur voissa, me voilà soulagé...
    félicitation votre contenu est parfait,les textes sont aussi utiles que les photos, ils remettent les choses dans leur contexte, essentiel non?
    Les audaces de Carole m'inspire et ma femme commence à ce prêter au jeu des photos en extérieur grâce à vous deux, merci.
    vivement votre prochain post, un débrief de vos dernière vacances peut-être...
    anonyme pour le moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et non, c'est juste que c'est plus facile de publier une photo de temps en temps qu'un article qui demande un peu plus de travail et de préparation ... il faut par ailleurs avoir quelque chose à publier que l'on juge intéressant. Merci pour ce gentil commentaire ... n'hésitez pas à vous identifier un peu plus précisément. Nous aimons bien savoir avec qui nous discutons. Et effectivement, il se prépare un petit article sur nos dernières vacances !

      Supprimer
  3. Un très beau récit une nouvelle fois très bien écrit d'une situation particulièrement coquine.
    A lire le commentaire précédent, nous voyons que nous ne sommes pas les seuls à avoir pris goût à ces petits jeux après être passés ici !
    Nous surveillerons la venue du récit de vos vacances.
    A bientôt.
    Les nous2couple

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour!
    Nous adorons vous lire et très belle histoire cet "embarquement" de bateau... :)
    Bises
    Louise et Paul

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    c'est toujours un plaisir de vous lire.
    Bises
    Baroux

    RépondreSupprimer
  6. Un réel plaisir de lire votre récit !

    RépondreSupprimer
  7. Très belle histoire, on s'y croirait
    Envie d'en lire plus, d'en voir plus

    Stéphanie
    stephiranou2@live.fr

    RépondreSupprimer